Communiqué de presse

Jeudi 8 février 2024

Une nouvelle offre politique : redonnons envie d'écologie !

Nous sommes nombreux à avoir des aspirations qu'aucun mouvement politique ne satisfait car elles ne sont pas réunies par une même formation.

  • Nous voulons une véritable transition écologique élaborée et mise en œuvre au service des citoyens et des territoires. Nous portons une écologie constructive et positive ancrée dans le réel et au centre du jeu politique. Le changement climatique, l'érosion de la biodiversité, la meilleure considération envers le vivant et le refus de la maltraitance animale, la réduction des déchets et notamment des plastiques, ou encore la préservation de l'eau et des océans sont des défis majeurs et urgents qui appellent des réponses à la fois ambitieuses mais aussi pragmatiques, car sans prise en compte du réel, les décisions sont mal comprises, mal acceptées et ne sont, in fine, pas ou mal appliquées. Notre méthode, c 'est l'écologie des solutions et du dialogue, respectueuse de ses interlocuteurs, et donc capable de construire des compromis de société avec toutes et tous, acteurs économiques, monde agricole, partenaires politiques de gauche comme de droite. 

  • Nous voulons promouvoir, sans ambiguïté, les valeurs de la République et la laïcité, au sein d'une Europe qui défend ses valeurs de Paix, de Prospérité et de Démocratie. Nous voulons lutter contre la corruption et contre l'ensemble des réseaux mafieux qui gangrènent la société et sèment la violence. Nous voulons promouvoir et moderniser les principes de la démocratie libérale et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, mis à mal par les régimes autoritaires et les groupes armés sanguinaires.

  • Nous voulons donner un nouveau souffle à la construction européenne, grâce à un fonctionnement plus axé sur les régions, optant résolument et enfin pour une Constitution européenne. Cette Europe doit faciliter les coopérations entre régions et métropoles européennes, et par là-même, pour nous, Français, redonner confiance aux territoires et initiatives locales en renforçant la décentralisation. Pour réussir, la transition écologique aura besoin de 3 piliers démocratiques : l'échelon local, l'échelon européen, et l'implication des citoyens européens. Notre liste écologiste est donc pro-européenne, régionaliste et citoyenne

Tous ces messages constituent une offre politique nouvelle, écologiste et réformiste pour le climat, la biodiversité et la protection du vivant, régionaliste et pro-européenne. Nous la porterons le 9 juin prochain devant les français.

Qui sommes-nous ?

Yann Wehrling, notre tête de liste, présente le collectif et la liste Écologie Positive & Territoires.

Corinne Lepage, notre soutien

Corinne Lepage est avocate spécialisée dans le droit environnemental et ancienne ministre de l'Environnement. D'abord membre fondatrice de Génération Écologie, elle se présente à l'élection présidentielle de 2002 et réunit près de 550 000 suffrages et 2%. Député européenne de 2009 à 2014, elle y exerce la première vice-présidence de la commission dédiée à l'environnement et s'engage notamment sur le sujet de la protection des mers et zones côtières. Depuis, elle promeut, avec son parti Cap21, l'avènement d'une écologie républicaine et européenne.

Les organisations politiques

Citoyenneté Action Participation pour le 21ème siècle (Cap21-LRC)

Depuis 1996, avec Corinne Lepage, CAP21 défend un modèle sociétal et économique fondé sur la priorité accordée au vivant qui repose sur la solidarité, la justice sociale et le respect des valeurs républicaines. Pour CAP21, l'Union européenne doit être un acteur majeur dans la lutte contre le changement climatique, la protection de la biodiversité et la promotion des énergies renouvelables dans le respect des territoires. CAP21 appelle à lutter contre la corruption, à une fiscalité plus juste et à une réforme des institutions de l'UE. 

Présidente exécutive : Chantal Cutajar.

Écologie Positive

Écologie positive est un parti politique écologiste crée en octobre 2022. Il prône une écologie réaliste, constructive et pragmatique. Il se positionne au centre du paysage politique. Il est présidé par Yann Wehrling, vice-président de la Région Île-de-France en charge de la transition écologique, ancien ambassadeur de France à l'environnement, et ancien secrétaire général des Verts.

France Écologie

France Écologie, fondé en 2005, rassemble ceux qui souhaitent répondre aux grands défis environnementaux du XXI° siècle, dans la concertation entre tous les acteurs dans l'environnement, sans dogmatisme et au delà des clivages. À ce titre, France Écologie a mis en place à l'Élysée, sous le président Jacques Chirac, des rencontres périodiques dédiées à l'émergence de solutions acceptées par tous. Aujourd'hui, le mouvement œuvre avec d'autres pour permettre l'émergence de l'écologie positive.

Présidente : Isabelle Jacono.

Fédération des Pays Unis (FPU)

La Fédération des Pays Unis est une alliance qui vise à fédérer les partis régionalistes, autonomistes et nationalistes qui partagent des valeurs et des principes communs comme la démocratie, le progrès et le fédéralisme, qui sont défendus au sein de l'Unions européenne. La Fédération a été officiellement lancée le samedi 15 janvier 2022 à Paris. Elle défend le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et les droits humains fondamentaux dans le respect de la charte accessible ici.

Président : Jean-Luc Davezac.

Les écologistes du Trèfle

Initialement nommés Nouveaux Écologistes, les écologistes du Trèfle plaident en faveur d'une écologie humaniste qui permettra à l'Homme, la Nature et les Animaux de vivre en parfaite harmonie. L'écologie au quotidien, l'avenir de notre planète, la sécurité environnementale doivent devenir l'affaire de tous. D'inspiration universaliste, le Trèfle défend la nature et l'animal avec une orientation de centre droit sur les thématiques humaines.

Président : Albert Lapeyre.

Les Universalistes (UNIV)

Longtemps appelés Mouvement Hommes Animaux Nature, les Universalistes sont, avec le Trèfle, pionniers de la protection animale en politique. Porteur d'un héritage républicain et gaulliste social, le parti défend le renouvellement du rapport au travail, à commencer par la participation salariée au capital de l'entreprise. Pour les Universalistes, humains, animaux et nature sont liés et impliquent une action pour un peuple Uni et le Vivant réuni.

Président : Aloïs Lang-Rousseau.

100% Citoyens

Créé pour les échéances locales à Lyon puis élargi à la région Auvergne-Rhône-Alpes, 100% Citoyens est un rassemblement d'acteurs locaux autour de valeurs modérées, convaincus que la République est porteuse de sens et que la Démocratie doit être modernisée, notamment autour de trois principes : transparence, exemplarité, renouvellement. Pour nous, la Démocratie n'a plus besoin d'élus « professionnels », mais de citoyens engagés et régulièrement renouvelés.

Fondateur : Éric Lafond.

Les partis membres
de la Fédération des Pays Unis

Bastir Occitanie

Bastir Occitanie est un mouvement politique défendant les valeurs de l'Occitanie dans une France fédérale et une Europe fédérale. Son objectif est de définir et promouvoir la culture et la langue occitanes sous l'ensemble de ses facettes : soutien au monde culturel et artistique, transition écologique, respect des droits humains et fondamentaux, émancipation sociale. Très actif dans la vie politique locale, Bastir organise de nombreuses rencontres dans une vingtaine de départements.

Président : Jean-Luc Davezac.

Parti nationaliste basque (EAJ-PNB)

EAJ PNB est un parti politique présent dès 1895 sur le Pays Basque, des 2 côtés des Pyrénées. Favorable à la reconnaissance d'une nation basque, dans une Europe fédérale. Côté français, l'influence d'EAJ est notable dans la vie culturelle, sociale et économique. Acteur majeur du « transfrontalier » , EAJ a permis différentes initiatives : les ikastolas (école immersive en basque), le modèle des coopératives, des projets de coopération universitaire…

Président : Peio Etxeleku.

Parti Breton

Le Parti Breton est une formation politique qui rassemble tous les Bretons et amis de la Bretagne décidés à défendre les intérêts économiques, sociaux et culturels du peuple breton. Parti d'union, son projet est démocratique et humaniste. Son slogan est : « Pour une Bretagne émancipée, entreprenante, écologique et solidaire ». Pour le Parti Breton, l'Union Européenne doit être celle des peuples, et fonctionner de manière fédérale.

Président : Mathieu Guihard. 

Parti Lorrain

Créé en janvier 2010, le Parti Lorrain œuvre pour le développement et la promotion de la Lorraine. Il fonde ses idées sur le respect de la démocratie, du progrès et de l'Europe. Il entend impulser une réforme de l'État jacobin (dont l'abrogation de la loi NOTRe) vers une structure résolument moderne et fédérale, dans un idéal humaniste, celui de Robert Schuman, et de développement durable, en rejetant toute forme de racisme, d'homophobie et de xénophobie.

Président : Thomas Riboulet.

Prouvenço Nacioun

Prouvènço Nacioun est un parti autonomiste provençal fondé en 2017. Sa doctrine repose sur les quatre piliers : le fédéralisme, la démocratie locale, la défense des libertés individuelles et collectives, l'écologie pragmatique débarrassée de tout principe dogmatique. Pour la Provence, nous souhaitons une Europe des régions respectueuse du principe de subsidiarité ainsi qu'une autonomie législative, fiscale et juridictionnelle sur le modèle espagnol.

Président : Alain Guarino.

Parti de la Nation Occitane

Le Parti de la Nation Occitane, fondé à Nice par François Fontan en 1959, est un parti indépendantiste inter-nationaliste. Selon sa théorie ethniste et humaniste, toutes les nations du monde reposent sur des bases linguistiques et ont droit à l'indépendance sous la forme d'un État souverain. Notre Occitanie va des Alpes aux Pyrénées. À titre transitoire, le PNO est favorable à l'autonomie interne au sein des États espagnol, français et italien, et promeut une action politique démocratique et pacifique.

Président : Jean-Luc Granet.

Mouvements associatifs partenaires :

Suivez-nous !